Politique en matière de cookies
Ce site internet utilise des cookies. Pour en savoir plus sur les cookies, consultez la politique en matière de cookies. En poursuivant votre navigation, vous autorisez Facial Sculpture Clinic à utiliser ces cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

La classification orthognatique - Montrant trop de dents - Sourire gingival

Montrant trop de dents, sourire gingival
Synonymes : visage long, hyperplasie maxillaire verticale.
Causes
La cause principale de ce « long face syndrome » est un modèle de croissance défavorable (à savoir un trouble développemental de la croissance). Ces personnes ont souvent des amygdales très grandes et des polypes nasopharyngiens, de sorte que les voies aériennes supérieures sont obstruées. Dans leur plus tendre enfance, elles avaient une tendance évidente à dormir avec la bouche ouverte et la tête en hyperextension. Cela a provoqué une croissance verticale du visage trop active, pendant le sommeil. N’oubliez pas que les forces lentes, mais constantes, sont le facteur le plus influent et déterminant des troubles du développement autour de la bouche et du visage.
Caractéristiques du visage
Les caractéristiques d’un ‘visage long’ sont : un sourire gingival, des difficultés à fermer les lèvres ainsi que la tension des lèvres et du menton lors de la fermeture de la bouche. La mâchoire supérieure a trop grandi verticalement vers le bas. Quand on détend la bouche, "la bouche pend ouverte", en montrant trop les dents. Lorsque le patient sourit, on peut voir une quantité de gencive dérangeante. On appelle ce sourire le sourire gingival.

Ces patients ont souvent un menton trop long et/ou des joues trop enfoncées.
Caractéristiques dentaires
L’occlusion peut être de classe I, II ou III. Une béance antérieure (infraclusion) correspond, en fait, à la même situation. Dans ce cas, la mâchoire supérieure est trop prononcée dans les zones postérieures, ce qui produit une béance antérieure.
Le traitement
Facial Sculpture Clinic - Dr Joël Defrancq - Chirurgie maxillo-faciale et implants dentaires Le traitement consiste à réaliser une opération de chirurgie orthognatique, c’est-à-dire un repositionnement de la mâchoire supérieure, au cours duquel nous devrons augmenter cette dernière par rapport au reste du visage (ostéotomie de type Le Fort I, avec intrusion). Les résultats en valent la peine : le visage devient plus court et semble plus apaisé. Le sourire présente une apparence plus harmonieuse, et le nez semble s'intégrer beaucoup mieux dans le reste du visage. Après l’ajustement, vous constaterez aussi une fermeture naturelle des lèvres.

Dans le cas d’une occlusion de classe II, nous effectuerons aussi le déplacement vers l’avant de la mâchoire inférieure. Dans le cas d’une occlusion de classe III, nous procéderons, évidemment, à un déplacement de celle-ci vers l'arrière. Une opération du menton est souvent indiquée dans notre quête visant à rétablir une harmonie en présence d’un visage trop long ou étroit.

C'est pour cela qu'il est également possible que le Dr Defrancq recommande une opération du menton et/ou une amélioration des pommettes.
Remarque : Il faut savoir que certaines personnes au visage long (jusqu’à un certain point) le vivent très bien. Ce type de visage leur donne souvent des traits distinctifs. Il va donc de soi que toutes les personnes n'ont pas besoin d'un traitement. Ainsi, le chanteur belge Jacques Brel et l’acteur français Fernandel avaient indéniablement, tous les deux, un visage long. L’actrice Julia Roberts, cependant, n'a qu'une lèvre supérieure hyperactive, car elle a un large sourire. La distance entre la lèvre et les dents est parfaite.

Facial Sculpture Clinic - Dr Joël Defrancq - Chirurgie maxillo-faciale et implants dentaires