Politique en matière de cookies
Ce site internet utilise des cookies. Pour en savoir plus sur les cookies, consultez la politique en matière de cookies. En poursuivant votre navigation, vous autorisez Facial Sculpture Clinic à utiliser ces cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.

La classification orthognatique - Visage asymétrique

La symétrie faciale influence le jugement des caractéristiques esthétiques, l'attractivité physique et la beauté. Lorsque l'asymétrie du visage devient évidente et perturbante, elle est souvent le résultat d'un développement de croissance anormal de la mâchoire inférieure. En effet, la mâchoire inférieure est une structure osseuse sensible au développement asymétrique. Ce phénomène peut résulter :
Facial Sculpture Clinic - Dr Joël Defrancq - Chirurgie maxillo-faciale et implants dentaires 1. D'une surcroissance anormale d’une demi-mâchoire inférieure, d’un condyle mandibulaire ou du col de la mâchoire inférieure. Un côté devient trop grand, ce qui provoque évidemment une asymétrie. Par conséquent, le centre du menton va dévier du côté non affecté. Les caractéristiques de l'hyperplasie condylienne peuvent également inclure une béance postérieure du côté affecté, lorsqu'elle est développée au cours (ou à la fin) de l’adolescence, ou une inclinaison de la surface occlusale de la mâchoire supérieure, lorsqu'elle est développée à un âge plus précoce.

2. D'une sous-croissance anormale du condyle mandibulaire (mâchoire inférieure). Le centre de croissance de la mâchoire inférieure, qui est situé dans le condyle, est endommagé par un traumatisme ou une infection. L'arthrite juvénile idiopathique (AJI) et les fractures condyliennes sont également des causes fréquentes de troubles de croissance de la mâchoire inférieure. Le centre de croissance de la mâchoire inférieure à l'intérieur du condyle sera détruit par un traumatisme ou des maladies inflammatoires. Ces deux facteurs entraînent un sous-développement du menton du côté affecté, avec un déplacement vers le côté affecté. Il y a également une occlusion rétrognatique asymétrique sévère (classe II). Dans le cas d’une arthrite juvénile, les deux côtés seront touchés. Il est probable que la béance postérieure se développe en combinaison avec une rétrognathie sévère de classe II (mâchoire rétractée). Dans ces cas, nous attendons la disparition de la maladie, puis nous procédons à une opération de chirurgie orthognatique parce que la sous-croissance asymétrique résulte de cette situation et qu'un côté est devenu trop étroit.
Symptômes
Malocclusion, articulé croisé et asymétrie faciale. Cette situation crée une apparence variable, qui affecte à la fois l'occlusion, les mâchoires et le visage. La croissance anormale dans le condyle affecté peut persister et même être permanente pendant l’enfance, ou elle peut se dérouler en différentes phases.

Le traitement de l’hyperplasie d’une moitié de la mâchoire inférieure pendant l’enfance (croissance) exige une planification plus approfondie car elle implique également une opération du condyle concerné.

La croissance anormale s’arrête normalement complètement une fois que la croissance générale est terminée. Le traitement s’avère ensuite plus simple et plus prévisible, en repositionnant la mâchoire inférieure (et souvent la mâchoire supérieure). Une opération du condyle n’est, alors, plus nécessaire.